jeudi 4 mai 2017

La Gazette de Monaco - Mai 2017

Un noble habitant des mers, le limule

Son génome vient juste d’être publié par trois équipes américaines. Pourtant, cet animal aux allures préhistoriques est tout à la fois méconnu et menacé alors qu’il a permis d’obtenir un prix Nobel de médecine en 1967, que son sang « noble » est vendu à près de 20 000€ le litre et qu’il a inspiré Hans Rudi Giger, le père de la célèbre créature du film Alien, le huitième passager… Présentation d’un animal hors norme.

 

Sa morphologie fait penser à une poêle de 20 à 40cm de diamètre avec un long manche : il a 12 pattes articulées cachées sous une carapace composée de deux parties en forme de fer à cheval (d’où son nom anglais, horseshoe crab, crabe fer à cheval) avec une longue « queue », le telson, qui sert à l’animal de levier pour se remettre sur ses pattes (il porte d’ailleurs aussi le nom de xiphosure, signifiant queue à épée). Il possède une vision développée avec neuf yeux, dont une paire composée similaires à ceux des insectes, ainsi que des cellules sensibles aux ultraviolets tout au long de son telson.

 

 

Professeur Denis Allemand

Directeur scientifique du Centre Scientifique de Monaco

 

© CSM
La Gazette de Monaco - Mai 2017

 

Retrouver l'intégralité des Chroniques du CSM dans la Gazette de Monaco :