lundi 18 décembre 2017

Les activités de la Biologie Polaire - Décembre 2017

Des nouvelles de nos chercheurs en mission en Antarctique !

Mission en Antarctique, Atka Bay, Terre de la Reine-Maud, Station de Recherche Allemande Neumayer III, Campagne 2017-2018 - Aymeric Houstin et Céline Le Bohec

 

Escale forcée de 10 jours au Cap, Afrique du Sud

© C. Le Bohec (CSM / IPEV / CNRS)
Vue, depuis Lion Head, sur Table Mountain.

Départ de Nice/Paris le 04 novembre 2017 : après 17h de vol et une escale à Doha (Quatar), nous voilà arrivés au Cap (Afrique du Sud). Nous devions y rester 3 jours avant de reprendre un avion pour l’Antarctique... mais les conditions météorologiques sur le Continent Blanc en ont décidé autrement. Nous sommes donc restés coincés au Cap pendant 10 jours, sans pouvoir bouger car si une fenêtre météo favorable se présentait, il fallait pouvoir la saisir ! Nous en avons cependant profité pour aller visiter la plage de Boulders, près du Cap de Bonne Espérance, au sein du Parc National Table Mountain où s’est installée une colonie de manchots du Cap à la fin des années 80.

© C. Le Bohec (CSM / IPEV / CNRS)
Manchot du Cap (Spheniscus Demersus) sur la plage de Boulder, ville de Simon.
© C. Le Bohec (CSM / IPEV / CNRS)
Manchot du Cap (Spheniscus Demersus) sur la plage de Boulder, ville de Simon.

 

Départ vers l’Antarctique

  • Etape à Novo Runway, à quelques kilomètres de la Station russe Novolazareskaya.

Le 15 novembre 2017, réveil 6:30 : enfin nous partons, direction l’Antarctique ! Un Ilyushin IL 76 TD-90 nous attend sur le tarmac de l’aéroport du Cap. 

© C. Le Bohec (CSM / IPEV / CNRS)
Tableau d’affichage à l’aéroport international du Cap, noter la deuxième destination : l'Antarctique !
© C. Le Bohec (CSM / IPEV / CNRS)
Notre avion intercontinental, un Ilyushin IL 76 TD-90, dont l’opérateur est l’ALCI (Antarctic Logistics Centre International).
© C. Le Bohec (CSM / IPEV / CNRS)
Notre avion intercontinental, un Ilyushin IL 76 TD-90, dont l’opérateur est l’ALCI (Antarctic Logistics Centre International).

Après environ 6h de vol dans des conditions relativement précaires, nous atterrissons à Novo Runway, centre névralgique aérien, à 20 km de la Station russe Novolazareskaya, d’où partent les vols pour la grande majorité des Stations de recherche internationales de la Terre de la Reine-Maud. Les conditions météorologiques entre Novo et Neumayer ne nous permettent pas de continuer notre route le jour même : nous resterons donc une nuit à Novo Runway !

© A. Winterl
Deux rangées de strapontins de part et d’autre du Ilyushin IL 76 TD-90.
© (CSM / IPEV / CNRS)
Dans le Ilyushin IL 76 TD-90. Destination Novo Runway, à quelques kilomètres de la Station russe Novolazareskaya.
© C. Le Bohec (CSM / IPEV / CNRS)
Transport de personnel et des sacs pour la nuit en traineau.

Carte de la Région de la Reine-Maud desservie par l’ALCI (Antarctic Logistics Centre International). Souligné en rouge : la piste Novo Runway ; Cercle rouge : la Station de Recherche allemande de Neumayer III.

 

  • Arrivée sur la barrière de glace d’Ekström sur laquelle la Station allemande Neumayer III a été érigée

Le lendemain, 16 novembre 2017, un petit Basler BT 67 TURBO nous conduit, en 3h de vol, à la Station de recherche allemande de Neumayer III (nommée ainsi en hommage au géophysicien et explorateur polaire allemand). La station aux allures de vaisseau spatial a été construite sur la barrière de glace d’Ekström.

© C. Le Bohec (CSM / IPEV / CNRS)
Vol antarctique à bord d’un Basler BT 67 TURBO.
© A. Winterl
Station de recherche allemande de Neumayer III.

 

A découvrir prochainement  :

- La colonie de manchots empereurs de la Baie d’Atka.

- La Station allemande Neumayer III.

- Le projet de recherche sur les manchots empereurs.

 


Pour tous renseignements complémentaires, contacter :

- Dr Céline Le Bohec (clebohec@centrescientifique.mc)

- M. Aymeric Houstin (houstina@centrescientifique.mc)

Attention, ils ne pourront vous répondre qu’à leur retour de mission ….