Présentation

Le département de Biologie Marine comporte l’équipe de Physiologie/Biochimie corallienne, l’équipe d’Ecophysiologie corallienne et la thématique d’Economie Environnementale.

L’équipe de Physiologie/Biochimie corallienne est une équipe pionnière puisqu’elle a été créée à la fin des années 1980 et comportait à ses débuts deux chercheurs, le Dr Marie Christine Grillo et le Dr Denis Allemand, actuellement Directeur Scientifique du CSM. Depuis 2003 le Dr Sylvie Tambutté assure la direction de cette équipe et poursuit les activités initiales centrées sur les mécanismes à la base de la formation des squelettes coralliens, processus appelé Biominéralisation en allant d’une échelle de l’organisme jusqu’au gène. Cette équipe comporte 1 directeur de recherche, 3 chercheurs, des post-doctorants, des étudiants en thèse et Master, des techniciens, ayant des expertises dans des domaines allant de la biologie moléculaire à la physiologie en passant par la microscopie, la biochimie et la bioinformatique.

L’équipe d’Ecophysiologie corallienne est née en 1993 afin de compléter les travaux de l’équipe Physiologie/Biochimie en étendant l’échelle d’étude de l’organisme à l’écosystème corallien. Cette équipe initialement confiée au Dr Jean-Pierre Gattuso est depuis les années 2000 dirigée par la Dr Christine Ferrier Pagès. Les travaux visent à mieux comprendre les effets des perturbations climatiques sur les écosystèmes coralliens en s’intéressant tout particulièrement à la symbiose, processus clef à la base du succès évolutif des récifs coralliens. L’équipe étudie aussi l’impact de l’environnement nutritif sur les différents partenaires de l’holobionte corallien, qui comprend notamment un animal hôte, des algues dinoflagellés, et des microorganismes (bactéries, virus, champignons).

La thématique d’Economie Environnementale est née en 2010 du souhait de SAS le Prince Albert II de rapprocher les économistes et les scientifiques afin de « traduire » en termes utilisables par les décideurs politiques, les conséquences économiques des changements climatiques en milieu marin. Les travaux de cette équipe sont conduits depuis par le Dr Nathalie Hilmi qui travaille sur trois thèmes : les impacts socio-économiques du changement climatique et de l’acidification des océans, l’évaluation et la valorisation des récifs coralliens et enfin, les politiques économiques et le développement durable.